la Cgt chez carrefour Market

la Cgt chez carrefour Market

  Le Blog d’information National Cgt

destiné aux salariés de Carrefour Market

 

Pour plus d'infos sur la Cgt chez Carrefour Market:

Notre page Facebook:Syndicat Cgt Carrefour Market: Facebook Cgt Carrefour Market

Notre chaine Youtube:Cgtcarrefourmarket infos: Chaine infos Cgt carrefour Market

 

  _________________________

Consultez ou téléchargez notre livret des droits des salariés:livret des droits des salariés et notre livret spécial élections professionnelles 2016 où nous expliquons ce qu'est la Cgt : livret cgt spécial élections

_______________________________

Consultez ou téléchargez la convention d'entreprise 2016 Carrefour Market regroupant tous les accords CSF convention entreprise CSF 2016

_______________________________

 

ACTUALITES 

 

Malgré les témoignages et les attestations contraires, la direction continue sa procédure de licenciement contre notre délégué et demande son licenciement auprès de l'inspection du travail.

Afin de tenter de se débarrasser d'un élu Cgt, la direction refuse d'entendre les salariés qui le soutiennent et qui dénoncent les fausses attestations et les faux témoignages. Alors qu'elle a organisé une pseudo écoute des salariés en refusant d'écouter de nombreux salariés, la direction démontre que son intention depuis le début de cette affaire est uniquement de licencier un élu qui dénonce les non respect de la législation concernant les règles de sécurité, l'hygiène et les conditions de travail dans de nombreux magasins. 

IMG_9072 - Copie.JPG

 

Vendredi 10 Février: Manifestation devant le magasin Carrefour Market de Paris Procession

Manifestation en soutien à deux délégués Cgt dont un est en procédure de licenciement. La direction s'est basée sur de fausses attestations et sur une pseudo écoute de salariés en sélectionnant quelques salariés et en refusant d'écouter tous les autres salariés qui soutenaient les délégués CGT et qui voulaient dénoncer le comportement de certains salariés dont des membres de l'encadrement appartenant à d'autres organisations syndicales. Une pétition de soutien pour démentir les accusations mensongères a été remplie par de nombreux salariés du magasin. Les manifestants ont scandé:" fausses attestations...... y'en a marre....discriminations syndicales....... y'en a marre....harcèlements....... y'en a marre.."

 


 

9 Février 2017 NAO: les deux projets de la direction:

On peut encore constaté que la direction se moque des salariés de Carrefour Market. Non seulement, elle ne propose que 0,4% d'augmentation au mois de mars,  mais encore une fois, elle donne moins que dans les Hypers Carrefour qui ont eu 0,5% en janvier. 0,4 ou 0,5% c'est une misère que la Cgt ne peut accepter. La Cgt a réclamé de vraies augmentations de salaire et surtout pour les catégorie 2 car ce sont ces salariés  les moins bien payés. Encore une fois des mesures ont été faites pour faire plaisir au syndicat-maison de l'encadrement. Nous ne sommes pas contre le fait que les cadres bénéficient d'avantages, mais en priorité ce sont les catégorie des employés qui devraient en bénéficier. Jugez  par vous même en consultant les projets de la direction: Projet-accord-def-mesures-sociales-2017.pdf et Projet-accord-def-NAO-2017-mesures-salariales.pdf

 

 

 

3 Février 2017: Résultat des Elections TPE (Très petites entreprises)Les salariés des TPE confirment la CGT comme première organisation !

 

Les résultats des élections de représentativité dans les Très Petites Entreprises confirment la CGT comme première organisation syndicale au plan national. Les salariés qui se sont exprimés ont choisi de légitimer le syndicalisme CGT, qui propose, conteste, revendique, lutte et négocie ! La CGT sort confortée de cette élection et remercie les électeurs. Cette satisfaction des résultats ne peut gommer l’amateurisme dont ont fait preuve le gouvernement et les services du Ministère du Travail tout au long du processus électoral.

Ils portent notamment la responsabilité du faible taux de participation des salariés à l’élection. Alors que 4,6 millions de salariés étaient concernés par l’élection, aucune communication digne de ce nom dans les médias n’aura été organisée afin d’informer, sensibiliser et favoriser leur expression.

La CGT dénonce le gouvernement et ses services qui auront jalonné d’embuches l’élection des salariés des TPE comme, par exemple, le report des élections pendant les fêtes de fin d’année.

Le choix de permettre la participation de listes syndicales pourtant dans l’incapacité de représenter les salariés dans les commissions paritaires qui vont se mettre en place démontre que loin de l’affichage, la prise en compte de l’expression des salariés des TPE sur leurs besoins, leurs revendications n’intéressent que peu le gouvernement !

Les salariés ont amené la meilleure des réponses, celle de placer en tête et loin devant la CGT avec un résultat de 25,12% devant la CFDT à 15,44%.

Ces résultats confèrent de grandes responsabilités à la CGT, qui, forte de ce résultat, réaffirme son engagement auprès des salariés des TPE pour, avec eux, exiger des avancées réelles en matière sociale. La CGT mesure les efforts de déploiement à réaliser pour mieux représenter les salariés des TPE, leur donner plus de place encore dans le syndicalisme CGT, le syndicalisme de tous les salariés.



26 Janvier 2017: Sous la pression de la Cgt, la direction est obligée d'organiser la désignation des CHSCT dans les magasins de moins de 50 salariés

 

En envoyant de nombreux courriers aux différentes inspections du travail, la Cgt a réussi à ce que la direction organise des désignations de CHSCT dans les magasins de moins de 50 salariés. Effectivement, la direction est en infraction car tous les salariés doivent être rattachés à un CHSCT. La direction met en place ces désignations dans les régions du Rhones Alpes, du Sud Ouest et du Sud Est. Nous attendons de connaitre leur position sur les autres régions et nous maintenons la pression.

 

Encore une fois la Cgt a été seule dans ce combat. Pourtant les CHSCT sont très importants pour protéger les salariés. Ils sont tellement aux ordres de la direction qu’ils acceptent que celle-ci soit en infraction et que des salariés ne soient pas rattachés à un CHSCT….C’est écœurant !

  

25 janvier 2017: Négociation sur l'accord sur le handicap.

 

La délégation Cgt dénonce que les "référents handicap" prévus dans l'accord sont choisis par les directeurs ou directrices de magasin. Nous avons demandé que les référents soient choisis par le CHSCT . Nous avons demandé que les référents magasins soient choisis parmi les IRP car n'ayant pas de moyen et n'étant pas protégé par l'inspection du travail, un référent ne pourra jamais dénoncer le non respect de l'accord ou le comportement d'un membre de l'encadrement, sans risquer des représailles par la suite.

 

Nous avons demandé qu'un affichage spécial soit fait dans les magasins, avec un panneau dédié au handicap indiquant les noms du référent de la mission handicap de la région, celui du référent magasin et des membres du CHSCT. Nous avons rappelé que le référent ne doit pas être un moyen pour la direction de ne pas informer et consulter le CHSCT sur tout ce qui concerne le handicap.

 

Nous avons rappelé à la direction que le CHSCT  doit aussi contribuer à l'adaptation et à l'aménagement des postes de travail afin de faciliter l'accès des personnes handicapées à tous les emplois et de favoriser leur maintien dans l'emploi au cours de leur vie professionnelle et qu'en matière d'aménagement de poste, les CHSCT ne sont actuellement jamais associé, ni consulté.

 

Nous avons dénoncé, que même s'il y a eu des améliorations, les résultats de l'accord ne sont pas satisfaisants notamment concernant les inaptitudes de nombreux salariés. Nous avons demandé que des postes soient créés pour les salariés qui sont en inaptitude temporaire et aussi pour des inaptitudes plus longues. Nous avons dénoncé le fait que la direction ne reclassait pas au niveau du groupe entier et que souvent elle proposait des postes très éloignés du domicile du salarié, qui du  coup, refusait d'y allé et préférait être licencié.

 

Sur tous ces points, qui sont pourtant dans l'intérêt des salariés souffrant d'un handicap, la direction n'a pas répondu favorablement et les autres organisations syndicales ne nous ont pas soutenus. Comme pour tous les autres accords, nul doute que tout est déjà joué d'avance, qu'ils vont signer et que la direction pourra ensuite se vanter dans les médias d'un tel accord.

 

Contrairement aux autres accords sur le handicap, la Cgt ne signera pas celui-ci car nous estimons que les résultats des précédents sont nettement insuffisants et que la direction persiste sur des sujets qui ne fonctionnent pas. Nous constatons un double discours entre ce qui est dit en réunion et sur ce qui se passe en magasin. Nous regrettons que le CHSCT ne soit pas d'avantage mis en avant dans cet accord en rappelant les obligations que la direction a envers lui en matière de handicap.

 

Enfin nous avons dénoncé le fait que comme tous les accords, il est prévu que ceux qui ne signent pas l'accord ne peuvent pas faire partie de la commission de suivi. c'est un chantage à la signature et nous savons que certains ne signent que pour faire partis de ces commissions. La Cgt ne cédera pas à ce chantage et continuera de dénoncer le double langage de la direction qui dit qu'elle est pour le dialogue social et qui exclue des commissions ceux qui ne sont pas d'accord avec elle.

 

Pour rappel, la Cgt est la première organisation syndicale chez Carrefour Market  et comme ils l'ont fait en CCE et dans de nombreux CE, la direction et les autres organisations syndicales se sont alliés pour exclure le maximum d'élus de la Cgt. Pour les commissions, c'est la même chose, mais nous continuerons de défendre les intérêts des salariés.

 

24 janvier 2017: Dans les hypers, FO finit par renoncer à signer l'accord sur les contreparties au travail du dimanche destiné à faire sauter l'article qui détermine la fermeture des magasins du dimanche (hors dimanche "du maire")

 

Grâce aux diverses mobilisations de travailleurs et aux actions de la CGT. Grâce à toute la campagne menée ces 3 derniers mois et de la bataille des idées que nous avons menée. Grâce au relais de l'opinion publique sur cette question et de l'ancrage de la CFDT venue ensuite également sur la position du refus, FO annonce ce 24 janvier 2017 à 14 H qu'il ne signeront pas l'accord sur les contreparties au travail des dimanches matin présenté par l'entreprise en vue de faire "sauter" l'article 5.5 de notre actuel accord qui détermine la fermeture des magasins le dimanche (hors dimanches "du maire"). La bataille n'est sans doute pourtant pas terminée avec l'entreprise qui, n'en doutons pas, réagira à cette déclaration de non signature car le délégué de groupe FO/FGTA qui annonce leur non signature laisse dans l'expectative son assistance quand au devenir de cette question des dimanches au sein de Carrefour hypermarchés...Restons vigilants !

 

24 Janvier 2017: 2ème réunion de NAO (négociation annuelle obligatoire). 

Scandaleux...La direction ose dire que l'augmentation de salaire tournera autour des 0,2%

Voir tract:Tract-Compte-rendu-cgt-2--me-r--union-de-NAO-2017.pdf

 

Capt nao 2017.PNG

 Rappel des revendications 2016 et 2015revendications-pdf-cgt-NAO-2016.pdf 

1ere-Proposition-pdf-2-eme-reunion-NAO-2015.pdf

 

19 et 20 Janvier 2017Réunion des délégués Syndicaux Cgt à la fédération Cgt de Montreuil. La Cgt dénonce le comportement de la direction et des autres organisations syndicales.

 

Pendant deux jours les délégués syndicaux Cgt se sont réunis à la fédération Cgt à Montreuil. Nous avons abordé de nombreux points et dénoncé l'attitude des autres organisations syndicales et de la direction qui ont conclu, avant et après les élections professionnelles, des accords pour se liguer contre la Cgt et ses élus.

 

Résultat des élections professionnelles; Coalition  des autres organisations syndicales et petits arrangements de ceux ci avec la direction contre la Cgt; Mascarade des réunions de négociations; Pressions sur les élus Cgt; Insultes et provocations d'élus d'autres organisations syndicales ou de membres de la direction envers des élus Cgt, sans que la direction ne réagisse; Actions en justice menées par la Cgt contre la direction; Combat contre le travail du dimanche.

 

Tous ces sujets ont été abordés et les délégués syndicaux nationaux Cgt les remonteront à la direction lors d'une rencontre avec celle-ci.

 

Selon les réponses de la direction et les mesures de celle-ci pour mettre fin à la discrimination syndicale que subit la Cgt et ses élus, des actions seront menées pour y mettre fin.

 

Pendant la pause tous les délégués syndicaux sont allés soutenir les délégués de l'Hyper Carrefour de Montreuil qui manifestaient contre l'ouverture des dimanches

_________________

FO fait le boulot de la direction pour tenter de convaincre les salariés de travailler le dimanche. Voir la vidéo du délégué de groupe FO FO retourne sa veste

____________________

La Cgt agit pour que la direction respecte la loi concernant la mise en place des CHSCT dans les magasins de mois de 50 salariés

 

La Cgt envoie des courriers aux inspections du travail afin que les magasins de moins de 50 salariés aient un CHSCT. Encore une fois, la Cgt est la seule organisation syndicale à agir. Depuis des mois et après plusieurs demandes lors de différentes instances  concernant le fait que la direction était en infraction car tous les salariés doivent être rattachés à un CHSCT, la Cgt a saisi les inspections du travail.

 

Malheureusement, malgré tout ce que veut faire croire la direction, le dialogue social n'existe pas vraiment chez Carrefour Market. Nous sommes obligés de saisir les tribunaux ou les inspections du travail pour faire respecter la législation. Nul doute que maintenant que les inspections du travail sont saisies, la direction va se mettre rapidement en conformité. Dans le cas contraire la Cgt engagera des actions.

---------------------------------------

 

TOUS UNIS CONTRE LA CGT ET AUX ORDRES DE FO. 

Lire déclaration effectuée en CE D--claration-des---lus-Cgt-du-CCE-le-30-Novembre-2016.pdf

 

Que ce soit en CCE ou dans les différents CE les organisations syndicales qui soutiennent la politique de la direction depuis des années ( FO, CFDT, CFTC et la CFE-CGC SNEC) se sont alliés pour exclure la Cgt des postes de bureau et des commissions. La Cgt est pourtant la première organisation syndicale chez Carrefour Market. 

 

Par ce stratagème ils vont à l'encontre de la volonté des salariés qui ont placé la Cgt en première position lors des élections professionnelles. Pour se justifier ils n’hésitent même plus à avouer qu’ils ont des accords au niveau national pour s’allier contre la Cgt, allant jusqu’à dire que cela vient de leur fédérationDes membres de l'encadrement FO qui d'habitude se présentent aux élections ont été jusqu'à ne pas se présenter dans certaines régions pour favoriser le syndicat  CFE-CGC SNEC avec qui ils ont fait une alliance afin d'empêcher que  les candidats Cgt soient élus.

 

Le délégué syndical central de FO lui même, qui est cadre,  ne s'est pas présenté aux élections du CE. Dans les régions Paris Est et Paris Ouest, FO n'a présenté aucun candidat de l'encadrement au CE et pourtant ils ont présenté des candidats de l'encadrement en DP. Dans la région Paris Ouest, la CFDT, la CFTC et le SNEC CFE-CGC suivent à la lettre les consignes d'élus FO (ex Cgt) qui n'ont qu'un but celui de se venger de la Cgt qui s'est séparé d'eux.

 

On voit bien que certains nouveaux élus de ces organisations syndicales ne comprennent pas la position de leur organisation syndicale et pourquoi ils sont dirigés par des élus d'une autre  organisation syndicale qui leur donnent des consignes de votes et n'hésitent pas à leur mettre la pression pour cela. Dans les couloirs, nous avons assisté à des situations qui seraient risibles si ce n'était pas si grave.  Aujourdhui, on se demande pourquoi ils ne sont pas tous à FO puisque ce sont eux qui leurs disent tout ce qu'il faut faire et quoi voter.

Où est la soi-disant indépendance revendiquée par ces organisations syndicales? Concernant l'indépendante vis à vis de la direction on a compris depuis longtemps ce qu'il en était.

 

Concernant celle envers FO on voit aussi ce qu'il en est ! Lors de la dernière réunion CE ¨Paris Ouest, la CFE-CGC SNEC a changé de comportement et a enfin parlé et pris des décisions en son nom. Ce sont-ils aperçus enfin qu'ils se font manipuler depuis le début ou est-ce parce que des membres de l'encadrement qui ont voté pour eux leur ont dit qu'ils ne comprenaient pas ces alliances et qu'ils n'étaient pas d'accord pour qu'ils agissent ainsi.

 

La CGT est et restera la seule organisation syndicale indépendante de la direction  et jamais nous ne nous ferons diriger par une autre organisation syndicale. On les laisse avec leurs petits arrangements entre "amis", pendant que nous nous battons pour les salariés.  Aujourd'hui tout ce que la Cgt a dénoncé pendant des mois apparaît au grand jour. Au moins ces alliances  et ces manigances démontrent ce que la Cgt dénonce depuis des mois à savoir que leur seul but était d'empêcher la Cgt d'avoir la majorité aux élections au niveau national et éviter que la Cgt soit présente en nombre dans les instances, ceci afin de favoriser les syndicats-maisons.