la Cgt chez carrefour Market

la Cgt chez carrefour Market

Tous commerçants


Les dégâts de la méthode

« Tous commerçants » 

 

Tous fatigués ! Tous épuisés ! Tous exploités !

Rappel : depuis plus d’un an la direction a lancé sa nouvelle méthode de travail, disons plutôt sa nouvelle méthode d’exploitation, appelée « tous commerçants »

 

Cela s’est fait avec la complicité de certaines organisations syndicales qui ont accepté la consultation en CCE. Seule la Cgt a agit auprès des inspections du travail pour obliger  la direction à consulter les CHSCT (comité hygiène sécurité et conditions de travail) lors de la mise en place du projet dans un magasin. Les CHSCT peuvent agir pour que les conditions de travail ne se dégradent pas, encore faut-il qu’ils jouent leurs rôles et qu’ils ne soient pas composés de membres aux ordres de la direction.

 

Comme nous l’avons dénoncé dès son annonce et tout au long de sa mise en place, ce projet n’apporte aucun avantage aux salariés et dégrade gravement leurs conditions de travail.

 

Le dernier rapport de l’expert (extraits en 2ème page) confirme tout ce que la CGT dénonce régulièrement depuis des mois. Prenez le temps de lire, car ce qui est dénoncé dans ce rapport, vous risquez de le subir dans les mois à venir.

 

Contrairement à ce que la direction veut faire croire, ce projet n’a pour but que de faire encore plus de productivité en imposant la polyactivité et en « abêtissant » les salariés. Les employés sont de plus en plus cantonnés à des taches de remplissage de manière intensive sous l’œil de « garde chiourme » qui surveillent et chronomètrent !

 

Que votre magasin soit ou non « tous commerçants » préparez vous à vous mobiliser ! Effectivement, la CGT va organiser prochainement un mouvement d’action contre cette nouvelle méthode de travail qui détériore nos conditions de travail.

 

La direction ne tient pas compte des remarques des élus, ni de celles des experts, il y a de moins en moins de remplacement dans les magasins, les employés sont baladés d’un rayon à l’autre sans aucune reconnaissance, on en vient même dans certains magasins à leur interdire de parler entre eux et à les chronométrer.

 

Comme en mai et juin pour nos salaires, mobilisons nous pour nos conditions de travail !

 

Obligeons la direction à apporter des solutions à la dégradation de nos conditions de travail !

EXTRAIT DU RAPPORT DE L’EXPERT CONCERNANT LE « TOUS COMMERCANTS »

 

Modifications des horaires

  • 70% des salariés déclarent que leurs horaires ont été modifiés, dont 43% de façon négative
    • Les salariés non polyvalents font d’avantage de fermeture 
    • 94% des salariés disent que les bases contrats n’évoluent pas

Variabilité des horaires

  • Les horaires sont moins réguliers qu’avant pour 48% des salariés, parmi ceux-ci 47% disent qu’il s’agit d’une dégradation depuis le projet « tous commerçants »

Principales raisons :

Développement du travail l’après midi et variabilité de l’horaire de prise de poste au ¼ d’heure près.

Coupures

  • 25% des salariés déclarent avoir plus de coupures le midi, coupures qui peuvent atteindre pour certains  4 à 5h. 18% déclarent avoir des coupures plus longues.

Jour de repos

  • 43% des salariés ont eu leur jour de repos modifiés dont 38% de manière négative.

Principales raisons :

  • Trop forte irrégularité du repos (jamais le même jour de repos d’une semaine à l’autre)
  • Disparition d’un repos fixe antérieur
  • Fractionnement en 2  ½ journées d’un repos antérieur d’une journée complète

Rythme de travail

  • 80% des salariés disent que le rythme de travail a changé, dont 66% de façon négative.

Sur le PGC fatigue et maux de dos sont les deux principales conséquences de la concentration sur 3heures d’un travail purement physique. Le non remplacement des absences est vu comme un facteur aggravant.

 

Conciliation vie personnelle vie professionnelle

  • 76% des salariés déclarent qu’il n’y a pas eu pour eux d’amélioration.

Ambiance de travail

  • 66% des salariés disent que l’ambiance de travail a été modifiée dont 66% disent qu’elle s’est dégradée.

Principales raisons :

  • rythme de travail empêchant les échanges entre salariés
  • accroit de la fatigue physique qui accroit les tensions entre salariés
  • manque d’autonomie
  • sensation d’être sans cesse surveillée
  • résultats mis en avant mais pas l’implication des salariés
  • intégration à de nouveaux rayons

Synthèse des questionnaires des employés. Aspects négatifs relevés par les salariés :

Non respect des amplitudes horaires, démotivation (rythme soutenu et résultat jugé peu qualitatif), ruptures de la chaine de froid, « tout le monde fait tout et rien », « on reçoit des ordres de partout » « on doit dépoter tout le frais même si cela ne rentre pas »



22/12/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 113 autres membres